Archive pour mars 2008

Dans le réveil ce matin… 58

Aller, on se remet du changement d’heure, on attaque cette semaine avec un bon gros RED HOT CHILLI PEPPERS. AAAhhhh ça fait du bien… Enjoy 😉

Publicités

Quelques nouvelles !!

zen.jpg

Depuis mon poste d’hier après-midi exposant mes petites aventures, je reçois beaucoup de messages de soutiens par mails, commentaires, direct twitter, skype, seesmic, répondeurs, et des coups de téléphone me demandant comment je vais… Alors voici un petit post pour vous rassurez : I’M OK !!!! (and not KO) 😉

Hier est déjà de l’histoire ancienne, c’était une sale journée avec son lot de bonnes mais surtout de mauvaises nouvelles (2 appels d’offres ratés en plus)… Mais qu’importe, aujourd’hui est un autre jour et le moral, la gniak sont de retour (avec 2 appels d’offres validés… yes).

Ce qui, hier m’avait un peu miné le moral, je l’ai transformé cette nuit en force, en envie, de bien faire, de mieux faire, de me battre encore et encore et de ne pas laisser quelques minorités infamantes me gâcher mon plaisir… A ceux-là je dirais : « frappez, encore, là où ça fait mal, allez-y, défoulez-vous… j’encaisse, je me nourris de votre bêtise, mais je ne gaspillerais plus une once d’énergie à combattre votre pitoyable stratégie… Je canalise, je développe, j’anticipe, et je vous em…. »

Bref, vous l’aurez compris, je sors finalement grandis de cette petite mésaventure… épuisé, mais plus fort.

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont manifesté de la sympathie, des encouragements et tout simplement de l’amitié… Ca fait du bien…

Sinon, les travaux sont terminés, dernière couche de peinture en train de sécher… Reste les pleintes à poser, mais ça, c’est de la rigolade. Etape suivante : le déménagement !

Sur ce, le week-end arrive à point nommé pour parfaire ma zen attitude. RDV, la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !!! 😉

German Motion Graphism

lowerground.jpg

Timo Boese aka Lowerground est un  artiste allemand, surdoué du « motion graphic ». Son portfolio réuni plus de 2 ans de travaux assez impressionnant. Régalez-vous !

Dans le réveil ce matin… 57

AAaaahhh PHOENIX… ou comment un groupe français qui chante en anglais est plus connu outre atlantique que dans nos contrées. Ce titre, est une petite merveille qui ne vieillie pas… J’adore encore et encore… 

Et comme le phoenix… aujourd’hui je renaîs de mes cendres d’hier… Ca va saigner !!!!

Diffamation et autres rumeurs…

… ou encore « cassage de sucre sur le dos d’autrui », « ternir l’image d’autrui »…

 boxe.jpg

Pourquoi ce post ? Parce que je suis en colère, j’enrage même, je fulmine, je suis chaud bouillant là, limite envies de péter 2 ou 3 tronches… Et pourtant, ceux qui me connaissent, savent que pour que j’en arrive là, il en faut beaucoup, mais alors vraiment beaucoup… Mais cet après-midi a été marqué par 2 petits événements qui m’ont fortement contrarié.

Tout d’abord, quelqu’un à essayer de monter mon associé contre moi en proférant des allégations mensongères à mon encontre. Déjà là, ça commence à chauffer sérieusement. A l’heure où j’écris ces quelques mots, j’hésite encore à rentrer dans la danse et à dégainer mes petits points… Je ne décolère pas… Ce genre de manœuvre est tellement minable… J’espère que mon associé n’en aura pas cru un seul mot, mais ça, difficile de le savoir pour le moment…

Ensuite, une cliente, me téléphone pour me remercier du boulot effectué sur un doc qui a reçu un très bon accueil et qui a visiblement atteint l’objectif de communication fixé au départ. Jusque-là, plutôt sympa. Mais elle me raconte aussi une petite anecdote croustillante, jugez plutôt : ce document de communication était utilisé dans le cadre d’un salon, en libre-service sur son stand. Il faut savoir que les 3/4 des stands avaient été réalisés par une agence « concurrente » (j’utilise ce mot au lieu de mon habituel « confrère » car parfois, il faut savoir appeler un « con » un « con »). Bref, 2 zozos (que nous nommerons dorénavant « Placid et Muzo ») de cette agence sont venus visiter le stand de ma cliente et on ouvertement critiquer mon travail. La critique ne me dérange pas en soit, du moment qu’elle est constructive et qu’elle émane de gens intelligents. Mais là, Placid et Muzo ont tenté de récupérer ma cliente en nous faisant passer pour des rigolos. D’après eux, ils ont tout inventé en terme de mise en page et pensent avoir déposé un brevet pour l’utilisation d’une « floralie » en filigrane sur la couverture du document. Floralie qui soit dit en passant a simplement été acheté sur une banque d’image online, détournée de son usage d’origine, et copieusement retouchée. Mais non, d’après eux, nous leur avons « volé » ce dessin, ou cette idée, allez savoir… ??!!! D’après eux toujours, l’agence PATRICEGABIN.COM est également une toute petite boîte sans intérêt, sans talents et qui ne devrait pas vivre longtemps. Bon ils ont pas vraiment tord nos amis Placid et Muzo, nous n’existons que depuis 9 ans et, à trois, faisont (après une petite vérification), presque deux fois plus de CA qu’eux, mais qu’importe. Ma cliente, les a gentiment renvoyés à leur bac à sable et s’est follement amusée en me racontant ça. Merci de son honnêteté et de sa clairvoyance. Ce qui me fait le plus marrer dans cette histoire, c’est que si Placid et son copain Muzo me croisaient dans la rue, ils ne sauraient même pas qui je suis…. pffff c’est tellement facile de cracher sur les autres comme ça…

Bref, l’est colère le garçon… très… J’en déduis en tout cas au moins une chose : je dérange, je gêne… et vous savez quoi ? TANT MIEUX !!! Allez-y !! Parlez de moi, dites du mal, faites courir des rumeurs, je m’en fous après tout… Je n’ai rien à prouver à personne, dites du mal, dites du bien… du moment que vous parlez de moi, c’est que j’existe et c’est toujours du buzz… lol

Bon j’vais tâcher de retrouver mon calme… c’est pas gagné… la nuit portera sûrement conseil… je l’espère, sinon, demain je vais devoir sortir les gants de boxes…

P.S. : pardonnez l’aspect décousu de ce post… la colère… grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

P.S.2 : tu vois Oliv’, quand je te disais l’autre soir (pendant la Webschool) que le milieu était rempli de gens qui passent leur temps à te tirer dans les pattes, en voilà un autre exemple… 😉

[EDIT : je pense que je vais me lancer dans l’achat de poupée Vaudou…gniark]

Définition du mot « diffamation » : La diffamation est l’allégation ou l’imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne à laquelle le fait est imputé (article 29 de la loi du 29 juillet 1881 – en France). Elle est définie juridiquement à l’article 29 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 : « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés. Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure ».

La diffamation constitue un délit ou une contravention suivant qu’elle est exprimée publiquement ou en privé. Des propos diffamatoires tenus devant un groupe de personnes partageant une même communauté d’intérêts est considéré comme privée (par exemple, lors d’un comité d’entreprise). La reproduction ou la citation de propos diffamatoires constituent une nouvelle diffamation susceptible de poursuites. La procédure de diffamation connait des règles de procédure très particulières garantissant le respect de la liberté de la presse (prescription de trois mois,…).

Le ketchup saignant !!

regalketchup.jpg

J’adore l’axe de communication « bête et méchant » de l’agence de communication « Tempo Advertising » (Bucharest, Romania) pour la nouvelle campagne d’affichage et de presse du KETCHUP REGAL. C’est con, simple mais génial… et encore fallait-il y penser.

Photoshop Express en beta public

shopexpress.jpg

Depuis ce matin, on trouve sur le site ADOBE LABS, la version beta public du logiciel ADOBE PHOTOSHOP EXPRESS, version gratuite du célèbre et incontournable logiciel de retouche d’image de la firme américaine. Bon, il ne fallait pas s’attendre à des miracles, et il n’y en a pas eu. 17 fonctions en tout, voilà ce que propose PHOTOSHOP EXPRESS. Autant dire que pour un usage pro, c’est même pas la peine d’y songer. Mais bon, pour un usage perso, c’est plutôt intéressant, surtout avec la possibilité de stocker en ligne des clichés, d’en changer la teinte ou de les déformés légèrement… Pas de gestion de calques, pas d’ajout de texte, rien de complexe. Mais qu’importe pour l’utilisateur lambda, c’est un outil sympa, intuitif et rapide qui permet d’uploader jusqu’à 2 Gb de photos en ligne, de les publier via Picasa, Photobucket ou encore Facebook, et de créer des diaporamas ou des galeries. Un produit très grand public, dont la version définitive sera, je l’espère un tout ch’tit poil plus poussée (avec un petit plugins pour export Flikr, ce serait un plus… merci). Enfin moi j’dis ça, j’dis rien hein, mais ayant un peu goûter à la suite de logiciel Aviary… Adobe, sur ce coup, à encore un petit peu de boulot. Enfin bon, à vous de voir !!!


Nombre de petits curieux

  • 48,013

RSS My Twitter

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Add to Technorati Favorites
Join My Community at MyBloglog!

PATRICEGABIN.COM