Comment présenter Seesmic aux décideurs ?

seesmicconvers.jpg 

Hier soir, j’ai lancé un nouveau topic sur Seesmic : Comment présenter Seesmic aux entrepreneurs/chefs d’entreprises/décideurs ? Pourquoi un tel topic ? Parce que le produit n’est pas encore mûre d’un point de vu usage à caractère professionnel, il est encore en phase de test (avec plus de 10.000 testeurs à travers le monde quand même). Mais ce produit représente (en partie) l’avenir des outils de communication, c’est jute un truc énorme qu’il est très difficile de décrire et dont l’intérêt échappe parfois aux « non-users ». Et pourtant, il y a de quoi faire… A l’heure où j’écris ces quelques lignes, les réponses et autres interventions tombent toujours, mais voici un petit listing des premiers points énoncés (par Fred2baro (France) – Cubik (Belgique) – Vinvin (Frisco USA) – Till (Boston USA) – Hache (Colombie) – Rayanne (Canada)) :

  • Seesmic est un outil favorisant l’apprentissage de la synthétisation : l’usage étant de faire des messages assez courts (3 mn maxi).
  • L’archivage et la compilation possible des vidéos selon le titre et un ordre chronologique favorise l’utilisation a posteriori, permettant ainsi l’ouverture vers des usages plus techniques (éducation en ligne, hotline…)
  • Pas de nécessité de gros équipement : une connexion WIFI + une webcam et let’s go !
  • Seesmic est un nouvel outil d’optimisation du discours et il permet un dialogue client/fournisseurs/services très intuitif, abolissant les distances. Imaginez que votre entreprise possède une filiale à l’étranger, et bien grâce à Seesmic, vous possédez un outil de visioconférence gratuit, léger, vous permettant d’enregistrer vos échanges, de les diffuser… Seesmic en tant qu’outil de support, de réunion, de conférence, c’est ce qui revient le plus souvent pour le moment !
  • Seesmic en tant qu’outil de rapprochement des êtres : ça peut sembler étrange alors que pour beaucoup, l’un des clichés du web est justement l’isolement. Et pourtant Seesmic vous ouvre les portes du monde. L’essayer c’est l’adopter.

Vivement la création des groupes (de langues, thématiques, professionnels…) pour que chacun y trouve ce qu’il veut… Les possibilités sont infinies. Je compléterais plus tard ce post avec les contributions des seesmickers à venir. 😉 Seesmic est un outil ouvert, chaque contributeur apporte sa pierre à l’édifice et c’est très enrichissant, très formateur aussi, de voir le produit évolué en fonction des attentes de chacuns, c’est ça un « outil collaboratif ».

P.S. : photos du clown Vinvin qui nous donne la « banane » à chacune de ces interventions. Le point rouge sur ma bobine c’est le bouton « enregistrer » de l’interface Seesmic, qui permet également l’étalonnage de votre webcam.

Publicités

4 Responses to “Comment présenter Seesmic aux décideurs ?”


  1. 1 sophie février 26, 2008 à 1:17

    Bien ce petit post sur Seesmic.
    J’ai pas trop le temps en ce moment, mais je reviendrai faire un tour plus approfondi.
    a + sur seesmic

  2. 2 Lucie Brasseur février 27, 2008 à 7:53

    Oui.. il faudra juste réfléchir au problème openspace… Rabajoie? Moi? jamais… 😉


  1. 1 6 choses personnelles que l’on ma prié de vous raconter… Rétrolien sur février 27, 2008 à 3:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Nombre de petits curieux

  • 48,018

RSS My Twitter

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Add to Technorati Favorites
Join My Community at MyBloglog!

PATRICEGABIN.COM

%d blogueurs aiment cette page :