Petite contrariété du matin

Ce matin un client de très longue date me téléphone pour me dire qu’il est obligé de faire une mise en concurrence au niveau des devis sur un dossier : qu’à cela ne tienne, c’est le business, c’est normal. Sachant que le budget sur ce dossier est extrêmement « light » et que c’est un gros client à l’année, je l’informe que je suis décider à faire un petit effort cette fois-ci. Oh, pas grand chose, un geste symbolique, mais c’est normal, c’est « commerçant ». Là-dessus il me dit qu’il a déjà trouver quelqu’un de moins cher. Jusque là, pas de problème… Sauf que là, c’est 60% moins cher !!!!???? o_o

Le client me demande alors si je m’aligne… La bonne blague… M’aligner sur un prix qui casse le marché, non mais et puis quoi encore… Je veux bien être gentil, mais là faut pas pousser. Je sais que je ne suis pas le moins cher sur le marché, mais je sais surtout que je suis très loin d’être le plus cher. Mes tarifs sont calculé par rapport au prix de revient, mais là, 60% moins cher… J’explique alors que je préfère ne pas travailler plutôt que de pratiquer de tels tarifs. Mon client ne semble pas trop comprendre pourquoi je ne m’aligne pas. Je lui explique que parfois il vaut mieux se couper un bras… Après tout, qu’en serait-il de ma crédibilité si je m’alignais sur un tarif aussi « incompatible » avec le travail demandé, tant au niveau de la qualité que du délai exigé ?? Franchement à « baisser sa culotte » comme ça, on passe pour des voleurs non ?? La concurrence, c’est sain, mais là, ça me semble un peu gros comme écart. Je sais qu’il y a des morts de faim mais quand même, 60% : c’est la première fois que ça m’arrive. L’écart aurait été des les « normes » je n’aurais pas tiquer, c’est pas mon genre… Mais là !!! Enfin, je souhaite bon courage à celui ou celle qui a eu le dossier. Torché 5 documents de 12 pages chacun avec pas mal de boulot de créa, plus les allers-retours corrections, le tout pour une impression demain midi… L’est pas couché 😉

Bon, tout cela n’est pas bien grave, et d’habitude ce genre de petit tracas quotidien glisse sur moi, mais je ne sais pas pourquoi, ce matin, ça m’irrite… Aller, ça ira sûrement mieux après le 5e café.

_______

[EDIT] : Finalement, il semblerait que mon « confrère » se soit tromper sur son devis (oh bah ça alors), du coup, on est au coude à coude. La « deadline » du dossier est repoussée à la fin de la semaine, la décision du « qui fera quoi » sera donc définitve à compter de demain midi. Comme quoi, je me suis emballé un peu trop vite, mais j’avais raison de trouver que 60% c’était énorme… So now, wait and see !!

_______

[EDIT 2] : Et bah voilà, devinez qui va ne pas se coucher tôt ce soir ? C’est nous !!!! 😉

Publicités

5 Responses to “Petite contrariété du matin”


  1. 1 Miguel janvier 8, 2008 à 2:37

    Oui, à 60% de différence, c’était au moins un problème de périmètre de prestation…

  2. 2 patricegabin janvier 8, 2008 à 3:58

    @Miguel : périmètre de prestation oui, mais peut-être aussi périmètre géographique, parce que là, c’est proche d’une tarification à la chinoise 😉

  3. 3 Fabien Pretre janvier 9, 2008 à 3:38

    C’était une société ou …. un indépendant ? …. mais c’est clair que 60% sur de la crea il y avait forcement une incomprehension qqpart ! En tout cas, je pratique la mm philosophie… Un geste ok… mais il ne faut pas que le client abuse, sinon il va voir ailleurs…avec ma benediction au contraire :)))

  4. 4 mamirock janvier 9, 2008 à 12:03

    Ce n’est pas parce que l’on est jeune entrepreneur qu’il faut se laisser sauvagement « écrasé » par de la compétitivité et concurrence de surcroît à la « godille ».
    Tout à fait d’accord avec les précédents commentaires.
    J’en veux pour preuve un récent commentaire de Fabien sur un de mes blogs. (je l’ai d’ailleurs écouté puisque depuis, j’ai changé ma politique!!!!!!!!! : Merci Fabien).

    Au fait Patrice, je reprends tes dires :
    « Torché 5 documents de 12 pages chacun avec pas mal de boulot de créa, plus les allers-retours corrections, le tout pour une impression demain midi… L’est pas couché » :

    A quoi ça sert que je me décarcasse : ASADCO : le déclic qu’il te faut !!!!!
    http://www.asadco.fr

  5. 5 patricegabin janvier 9, 2008 à 2:31

    @ Fabien : comme je te l’ai précisé, il s’agissait d’une agence en face !!! Va comprendre Charles 😉

    @mamirock : je sais, je sais, il faudra qu’on s’en recause un de ces quatres, mais je pense à Asadco, c’est dans un coin de ma tête… Y’aura sûrement qqchose à faire !!! Wait and see (au pire on se verra au WEBSCHOOL…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Nombre de petits curieux

  • 48,255

RSS My Twitter

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Add to Technorati Favorites
Join My Community at MyBloglog!

PATRICEGABIN.COM

%d blogueurs aiment cette page :