Archive pour décembre 2007

Break de fin d’année !!

noyeuxjoel.jpg

L’agence étant fermée à partir de ce soir (18h30) jusqu’au mercredi 2 janvier 2008 (8h), le blog sera lui aussi en vacances. Ce ne sera que ma deuxième semaine de repos cette année et là j’ai quand même besoin de recharger les batteries, de me retrouver avec ma petite famille, de profiter de ma petite fille que je ne vois pas assez et de jouer au « papa-mari-gâteaux » pendant 10 jours. Pour ce faire, je coupe l’ordinateur, les mails, le téléphone portable, tout… Mais le 2 janvier, on attaque 2008 à fond… Pleins de projets qui devraient démarrer très tôt dans le premier trimestre et une grosse envie d’avancer… encore…

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous. Profitez-en bien et rendez-vous en 2008 😉

Moleskine vous connaissez ?

moleskine.jpg

Moleskine ? Ca ne vous dit vraiment rien ?? Mais si, ce petit calepin dont Hemingway, Picasso, Chatwin ou Matisse étaient de grands consommateurs. A l’ère du « tout » numérique vous allez me dire que ce genre d’objet est totalement « has been » ?! Peut-être ! Pour ma part, je ne m’en sépare jamais… Chacun y trouve sont utilisation propre… Moi c’est à la fois un agenda, un pense-bête, une boîte à idée, un compagnon de voyage… C’est là que je met mes mindmaps, que je note les idées qui viennent par surprises… J’ai beau passer le plus clair de mes journées à bosser sur ordinateur, je n’arrive pourtant pas à lâcher ce petit bloc de papier, il est tout le temps là, dans ma poche, prêt à l’emploi… Certains artistes pourraient en faire de véritable mini-galeries d’art. Le site Moleskinerie ne s’y est pas tromper. Allez y vous y perdre (surtout sur leur flickr), c’est une vraie promenade dans divers univers et ça vaut vraiment le détour… Une bonne claque pour vos yeux…

Connaissez-vous WEXPAY ?

wexpay.jpg

Wexpay est un nouveau système de paiement en ligne plutôt bien pensé et qui devrait lever quelques freins chez les derniers refractaires à l’achat en ligne. En effet avec Wexpay, vous n’avez pas besoin de donner d’informations personnelles, pas besoin d’avoir un compte bancaire, pas de risque de fraude, c’est donc safe, simple et très pratique pour effectuer des micro-paiements. Pour comprendre comment ça marche, autant aller faire un tour sur leur site. Wexpay s’annonce peut-être comme une alternative à PAYPAL (qui devient un service payant dès l’inscription). A suivre …

Oh la belle bleue…

colourlovers02.jpg 

En communication le choix de la couleur n’est pas anodin. Les couleurs ont un langage qui leur est propre et qui s’il se veux universel n’en est pas moins différent d’un point de vue culturel. Ainsi, si le blanc évoque chez nous la pureté, le propreté, la virginité, la paradis, la mariage…, il évoque à l’inverse chez nos ami(e)s japonais, le deuil. Choisir une couleur n’est pas chose facile. Entre teintes directes (pantone, focoltone, RAL…), CMJN, RVB (RGB pour les puristes), LAB, TSL, Héxachrome… il y a de quoi y perdre son latin. Mais lorsqu’il s’agit de choisir une gamme de couleurs complémentaires ou autre, alors là, c’est carrément dantesque. Adobe nous avait déjà gratifié d’un outil sympa pour nous aider à choisir et à créer des palettes personnalisés : KULER (dont j’avais déjà parler ici).

 colourlovers01.jpg

Au détour d’un surf, j’ai découvert COLOURLOVERS : un site communautaire (in english) regroupant des passionnés, des créatifs, des graphistes ou autre, autour de le thématique « couleur », avec des outils proches de ceux d’Adobe KULER. Un peu déroutant au départ, ce site plutôt ficelé est une vraie mine d’inspiration créative, et son blog est également à voir de toute urgence.

colourlovers03.jpg 

Plus d’infos complémentaires sur le monde de la couleur :

Lieux de création !

A Paris ils sont le 104 ! A Orléans, nous avons le 108. Deux lieux inévitables de l’expression artistique sous toutes ces formes. A visiter impérativement !

Premiers bilans 2007 !

2007 se termine en fanfare avec le bouclage de plusieurs gros dossiers et la préparation de 2008. Avant de prendre une semaine de repos bien mérité (l’agence fermera vendredi 21 décembre à 18h30, réouverture le 2 janvier 2008 à 8h), il est temps de faire un premier bilan de l’année écoulée :

Les points positifs : une clientèle globalement satisfaite des services proposés. Nos points forts sont toujours la réactivité, le coût et la qualité des prestations. Nous avons attiré de nouveaux clients et fidélisé les anciens, certains sont même devenus des partenaires ou des fournisseurs. Sur un plan comptable, l’entreprise se porte bien, aucun soucis à signaler, mis à part quelques retard de paiement de plus en plus chronique chez certains, mais je crois malheureusement qu’il en va ainsi des mentalités de notre beau pays. Enfin tant que cela ne nous mets pas en danger, on reste « zen ».

Les points négatifs : un relatif isolement par rapport au monde des entrepreneurs (mais c’est de notre faute, pas d’investissement dans les business clubs ou autre, faute de temps). Nous devons également amélioré certains petits détails logistiques et accroître notre capacité créative.

Les évolutions pour 2008 : je vais personnellement me recentrer sur mon cœur de métier, à savoir « la créativité ». L’éxé m’a pris beaucoup trop de temps ces dernières années, au détriment de l’aspect créatif. Maintenant que je suis mieux épaulé, je vais pouvoir me réorienté et corrigé ainsi l’un des points négatifs évoqué précédemment. Je compte également m’investir davantage dans la vie économique locale en commençant par prendre part aux rdv du « club business 45 » dont je viens de me rapprocher par le biais de la plateforme « viadeo« , espérant ainsi corrigé le second point négatif (voir plus haut). Nous allons également proposer dans le courant du premier trimestre un nouveau service (investissement en cours), afin de nous diversifié un peu et de répondre toujours plus aux attentes de nos clients. L’équipe pourrait également s’agrandir vers la fin de l’année… on en reparlera !

Bref, 2007 aura été une bonne année, espérant que 2008 le soit tout autant. En tout cas, les projets ne manquent pas, et l’envie de bien faire, de progresser, d’évoluer est toujours là, bien présente. Affaire à suivre donc … 🙂

La colère de Fabien !

En colère Fabien Pretre ?!

Apparemment oui, très en colère parce qu’il a été obligé de revoir un peu un post de son blog. Même si je ne connais pas bien les raisons de cette colère, je les devines, et en lisant ses propos, je me suis sentis solidaire car cela m’a rappelé la petite « cabale » dont j’avais été victime il y a de cela 2/3 ans. J’avais alors placé une annonce sur la page d’accueil de notre site internet, car nous recherchions à l’époque à prendre plusieurs stagiaires « maquettistes/graphistes » afin d’échanger et de travailler ensemble sur plusieurs pas mal de projets. Afin d’écrémer un peu les candidatures nous avions alors précisé que nous ne recherchions que des stagiaires sous dans le cadre de contrat école « non rémunéré ». C’est cette dernière petite précision qui avait alors déclencher une véritable petite gueguerre unilatérale de la part de personnes qui ne me connaissait même pas. J’avais alors été harcelé de coups de téléphones incendiaires et de mails injurieux, venant d’une pseudo-communauté de graphistes-créatifs qui tentaient alors de se regrouper afin d’imposer leurs désidératas à leurs clients. J’avais refuser de suivre le mouvement, estimant qu’il était voué à l’échec et que le débat était totalement dépassé. En une journée, j’avais reçu plus de 125 mails d’insultes, me traitant de négrier, d’esclavagiste et autres mots fleuris, provenant de personnes des quatre coins de la France. Ma première réaction fut l’incompréhension. Pourquoi ces personnes que ne connaissait pas (quoique) s’ingéraient ainsi dans la gestion de mon entreprise et dans mes projets ? Vint ensuite, la colère. La même que celle de Fabien en ce moment. Cette colère (mauvaise conseillère) qui vous pousse soit à faire front, soit à rentrer dans le rang. Comme Fabien, j’avais alors décider de m’effacer, et d’enlever l’annonce. Puis vint le temps de la réflexion. Après tout qu’avais-je fais de si mal ? Je ne faisait que préciser un aspect de l’annonce afin de limiter les questions qui reviennent trop souvent dans la bouche des stagiaires « écoles », à savoir : « c’est payé combien ? ». Cette question m’énerve d’autant plus qu’en général, lors d’un entretien préalable, elle vient en premier. Je suis peut-être « vieille école », mais à l’époque de ma scolarité et des stages obligatoires (si difficiles à trouver), jamais il ne me serait venu à l’idée de demandé une quelconque rémunération, ni de m’en offusquer. Hors des stagiaires, nous en prenons, beaucoup. Et nous les rémunérons, systématiquement. Tous on eu leur petite enveloppe, mais j’estime qu’ils ne doivent pas attendre cette rémunération sans s’investir un minimum dans le projet de l’entreprise et dans leur stage. Le système de la carotte et du bâton, très peu pour moi. Je ne suis pas non plus un adepte du stage « cafetière-photocopieuse ». Ici, un stagiaire est impliqué dans un ou plusieurs dossier, il peu suivre l’évolution, le processus de création, et la réalisation du travail, étape par étape et s’y investir autant qu’il le souhaite. Mais ça, mes détracteurs d’alors ne pouvait le savoir puisqu’ils insultaient à tord et à travers, à l’aveuglette, le phénomène de masse et la confidentialité du net aidant.

Tout cela pour dire que je comprend la colère de Fabien, et que le soutient. Je pense qu’il n’aurait pas dû modifier son post, surtout si il n’avait rien de diffament. Nous sommes encore en démocratie et la liberté de pensée est encore de mise. Le web est un lieu de liberté et d’expression, d’échange, incontrôlable certes, mais c’est pas forcément plus mal… Allez Fabien, courage, une bonne nuit par dessus tout ça, un bon café, une bonne tape dans le dos, est c’est repartie pour un tour.


Nombre de petits curieux

  • 47,913

RSS My Twitter

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Add to Technorati Favorites
Join My Community at MyBloglog!

PATRICEGABIN.COM