Archives de août 2007

J’ai mal à mon club…

25 ans… il y a de cela 25 ans j’allais pour la première fois au stade Abbé Deschamps pour voir un match de foot. C’était en 1982 et l’AJAuxerre entamait sa deuxième saison parmi l’élite du football français. Un club atypique, une toute petite ville de province, le plus petit budget de D1, un entraîneur pas encore reconnu comme le « sorcier Bouguignon » mais qui n’allait pas tarder à faire parler de lui, et des joueurs qui avait la gniak, la grinta, l’envie, l’amour du maillot. L’AJA, toutes proportions gardées, c’est quand même un palmarès impressionnant pour un si petit club, avec 1 titre de champion de France de D1, 4 coupes de France et une finale perdue, 1 demi-finale de coupe UEFA contre Dortmund en 1993 qui restera dans les annales du football français, un nombre incroyable de joueurs devenus « stars » issues du centre de formation… Pour moi, l’AJA, ça a été un très beau rêve… et puis voilà, nous y sommes… 25 ans plus tard… que reste-t-il de tout cela ? Plus rien, ou presque… L’entraîneur emblématique pousser vers la sortie à cause de petites luttes de pouvoirs minables, 6 joueurs titulaires sur 11 vendus à l’intersaison et non remplacer (ou si peux), un nouvel entraîneur qui patine tellement qu’il ne sait plus utiliser les joueurs à leur bon poste et un début de saison historiquement calamiteux : 6 matches – 5 défaites – 1 victoire – 13 buts contre – 2 buts pour… Jamais vu ça !!!!!!

Alors que faire ? « Le dos rond » dixit l’entraîneur intermittent du spectacle lui-même… Lui qui ne bronche pas sur le banc en voyant ce spectacle minable se dérouler devant ses yeux. Il grimace, il sert les dents (et probablement les fesses aussi), mais sans plus… Il fait un changement de joueur (des fois que…), il fait rentrer LESAGE (meilleur buteur de L2 deux saisons de suite, donc un potentiel offensif), oui mais au lieu de le mettre en pointe, il le met à gauche, poste où le joueur n’a pas de repères, résultat, on ne l’a pas vu le gars, transparent… et une nouvelle débâcle. A voir le comportement des joueurs sur le terrain, on a l’impression qu’ils ne comprennent plus leur entraîneur et sa tactique, mais l’entraîneur lui-même ne doit plus rien comprendre… Changer le coach ? oui bof, créer un « électrochoc » ? peut-être… ou pas… Je n’ai pas de solution miracle, mais il serait peut-être temps de tirer la sonnette d’alarme et de se recentrer sur des valeurs simples, les valeurs de l’AJA : la combativité, l’envie, mouiller le maillot… Mais où êtes-vous esprit des temps jadis, les Guerreiro, les Cocard, les Vahirua, les Charbonnier, les Taribo West, les Cantona, les Boli, Verlaat, les Martins, les Batciles, Rémy et autres Pruniers…??????

Tiens par pur désespoir, j’en viens à me demander si, samedi soir, à Toulouse, on ne devrait pas faire jouer les anciens joueurs pros retraités de l’AJA (AAAPRO)… Je crois que ça ne pourrait pas être pire. Et quand on voit encore jouer les Cocard et Vahirua d’alors, on se dit que ça vaut 100 fois les Tamas, Marcos Antonio, Martin, Thomas, Pedretti… d’aujourd’hui.

J’ai mal à mon club qui s’enfonce dans sa triste fin de vie. L2, National et bientôt anonymat… nous voilà. Aujourd’hui je suis triste pour ce club, triste pour ces joueurs, ces dirigeants qui ont tant donné, triste pour « le gros » qui ne doit plus rien reconnaître et qui ronge son frein en hurlant de douleur… triste pour les supporters… triste… tout simplement !

[EDIT] Après le retour avorté de Yann LACHUER à la toute fin de ce mercato (merci le roi du poulet), on parle aujourd’hui d’un éventuel come-back de Sabri LAMOUCHI dans l’effectif pro. Comme quoi, l’idée de faire joué les anciens de l’AAAPRO n’était pas si mauvaise. En attendant, après le déroute de samedi à Toulouse et le « non alarmisme » de JF…, moi je suis preneur, parce que le Sabri, c’est un tôlier, un patron, king size, un gars qui à l’amour du maillot, du club et du jeu… Je ne crois pas trop à cette nouvelle rumeur, mais si elle est réel, alors je dis bravo… (… merci de mettre aussi Moussa Saïb dans le package, là ça aurait de la gueule… bon ok… je déconne… quoique…).

STIXY ou le site "widget" collaboratif

http://www.stixy.com/ est un petit outil collaboratif plutôt bien pensé. Une sorte de « white board » totalement paramétrable et partageable online. Pratique quand on boss à distance avec un développeur d’un côté, un chargé de projet, un graphiste, un rédacteur… On peut y adjoindre, un calendrier-agenda, des sorte de « post-it » mais aussi des photos, des documents PDF, WORD… A suivre, mais ce genre d’outil online peut vraiment rendre bien service.

Photoshop vs Illustrator

Et voilà, fini les vacances… le résumé viendra un peu plus tard.
En attendant, un « business partner » et ami, m’a transmis ce lien
http://www.sqliagency.com/blogs/ecreativegarden/index.php?2007/05/16/37-photoshop-vs-illustrator pour avoir mon avis sur cet article, au demeurant fort intéressant sur le choix cornélien qui nous est offert entre 2 logiciels pour la réalisation de nos maquettes de webdesign, à savoir d’un côté PHOTOSHOP et de l’autre ILLUSTRATOR. L’auteur de l’article, après avoir expliqué quelques cas concrets en arrive à la conclusion que l’utilisation d’ILLUSTRATOR va devenir de plus en plus inévitable… Mwouais, alors là je ne suis pas tout à fait d’accord. En fait, ma conclusion perso va être très simple… les deux logiciels sont indispensables et parfaitement complémentaires. L’auteur tente de démontrer qu’Illustrator peut parfaitement s’acquitter des tâches de Photoshop… Oui c’est à peu près vrai, mais l’inverse l’est aussi. Pour ma part, travaillant avec les versions CS3 des 2 logiciels, je préfère tout de même finaliser ma maquette sur Photoshop, en intégrant des éléments d’Illustrator, lesquels demeurent totalement éditables. Après, il est vrai que si la maquette se destine à une utilisation FLASH, alors je suis d’accord avec l’auteur de l’article, Illustrator s’impose davantage. En tout cas, une chose est sûre, FLAHS n’intégrera jamais les outils de design d’un Illustrator ni d’un Photoshop… D’un point de vue purement marketing, se serait suicidaire de la part d’ADOBE. Donc en attendant, je pense qu’il n’y a pas à choisir entre tel ou tel logiciel, mais plutôt à les utiliser de manières complémentaires en exploitant au maximum les capacités et les interactions de chacuns.


Nombre de petits curieux

  • 47,689

RSS My Twitter

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
Add to Technorati Favorites
Join My Community at MyBloglog!

PATRICEGABIN.COM