Archive pour juillet 2007

Le syndrôme de la "réunionite aigüe"

Hier après-midi, j’étais convoqué à une réunion chez l’un de mes clients pour un projet qui sera lancé en septembre. Plusieurs intervenants de différents services étaient présents et le début de réunion semblait très prometteur. Mais hélas… c’était sans compter sur « le syndrome de la réunionite aiguë » qui touche cette catégorie socioprofessionnelle mal-aimée de nombre de concitoyens : les fonctionnaires !

Après un début intéressant donc (environ 20 minutes d’intenses échanges très prolifiques), la « réunionite » a commencé à atteindre un par un des différents intervenants… Le ton est devenu de plus en plus affable, les sujets de plus en plus disparates (quitte à aller demander des nouvelles du dernier né de la belle-sœur du frère de la femme de l’autre…), et le rythme s’est rapidement essoufflé. La réunion de travail devait durer une heure tout au plus. Mais c’était sans compter sur la « réunionite » dont l’un des symptômes est de faire traîner les choses en longueur de façon démesurée.
C’est ainsi qu’au bout de plus de 2h30 de réunion, nous nous séparâmes, la mort dans l’âme (oula méchante rime), sans avoir aborder (même pas du bout des lèvres) les sujets qui nous avaient fait nous réunir et surtout, sans avoir trouver la moindre solution aux différents problèmes qui vont rapidement se poser lors de la phase de lancement de ce projet (un tantinet pharaonique).
Je crains pour ma part que la réunionite ne se propage à nouveau lors des prochaines réunions sur ce projet, qui ne manqueront pas d’intervenir très prochainement… Une chose est sûre, je suis heureux de ne pas intervenir à la catégorie socioprofessionnelle susmentionnée… car cela semble m’immuniser contre cette insidieuse maladie (même si je dois en subir parfois, les dégâts collatéraux)… heureux de n’avoir à supporter ce syndrome que quelques fois dans l’année, et pas pluri-quotidiennement comme certains…

Publicités

Orléans BRADERIE

Comme chaque année à l’approche de l’été, l’agence a été solicitée pour réalisé la campagne de communication de la BRADERIE D’ORLEANS. Pour cette troisième édition, changement de concept, changement de visuel, et un résultat plus festif et coloré que les années précédente. Rendez-vous le dernier week-end du mois d’août !!

Amnesty International

Réalisé par l’agence TBWA PARIS pour Amnesty International, ce film illustre graphiqmennt l’importance d’une simple signature sur une pétition pour aider les victimes de torture, d’emprisonnement ou autre abus… Primé en « OR » dans sa catégorie à Cannes cette année, ce film très bien ficelé est une petite merveille du genre. A voir absolument !

http://www.youtube.com/watch?v=OjC_k1B0Xdg

Boucle en Forêt – Voie Verte

Oulà ça fait vraiment un long moment maintenant que je ne suis pas venu alimenter mon blog. Les raisons de ce long silence ?! Débordé par le travail, pas vraiment le temps de me plonger dans les reflexions ou autre, pas le temps de tester quoique ce soit, pas de temps pour rien… L’impression de m’être plongé dans une sorte de monde où seul le travail compte. Mais ce week-end, avec le retour du soleil, je me suis enfin réveillé. Il était temps. J’ai enfin recommencer à vivre « à peu près » normalement… l’impression d’être de retour dans le monde des vivants. Le travail c’est bien, mais je m’y suis un peu trop réfugié ces derniers mois… il est temps de me recentrer sur l’essentiel. Niveau business, j’en reparlerai bientôt mais il y a eu de quoi faire…

Ce week-end donc, scéance « profitage » du beau temps, de la chaleur et de ma petite famille. Au programme un peu de détente, farniente, bricolage et une longue et très agréable promenade au Parc de Charbonnière, sur le parcours de la VOIE VERTE. J’avais envie de faire découvrir cette petite balade (9km) aux miens. J’ai participer à ce projet en réalisant la signalétique (logotype, panneaux de situations avec explications sur le rythme écologique de la forêt…).

Ce périmêtre bucolique à été inauguré vendredi dernier. Nous étions donc parmis les premiers à pouvoir en profiter. Dimanche après-midi, alors que le thermomêtre affichait fièrement un jolie 32°C à l’ombre, nous profitions de la fraîcheur de la forêt, sur les chemins ombragés de la BOUCLE EN FORET D’ORLEANS. Nous avons pu y apprécier la diversité de la nature si proche de nous, les arbres, les fleurs, la bruyère, les fougères, le chant des oiseaux, les vols de papillons multicolores, l’odeur des pins, la tranquilité du bruit rassurant de la légère bise bruissant dans les feuilles des arbres, et pour courronner le tout, le sourire émerveillé de ma fille, heureuse comme tout de pouvoir se promener en toute tranquilité dans un espace aussi immense et sûr.

Si vous voulez passer environ 2h30 en pleine nature, vous apprécierez la luxurience et majestueuse forêt d’Orléans. Cette BOUCLE EN FORET se pratique aussi bien à pied qu’à vélo ; le balisage y est impeccable, le parcours et magnifique et très bien préparer… Un vrai petit coin de paradis…


Nombre de petits curieux

  • 48,013

RSS My Twitter

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Add to Technorati Favorites
Join My Community at MyBloglog!

PATRICEGABIN.COM